Miss Ko

Note de la FRENCH DECO :  un « BEAU »

On oublie rapidement nos « sushis » de la journée tant le « thon » est donné, dès notre entrée.

Bar d’écrans, néons rebelles, chaises en Formica, ombrelles planantes, hallucinations psychédéliques, personnages fantasmagoriques : le lieu est tellement débridé qui rendrait vite tuk- tuk.

Miss KO nous a mis K.O, et pourtant on « riz » de vouloir déjà y retourner. Nous mène-t-on à la baguette ? Aurions-nous une tendance sado-« miso »?

Stop à ces chinoiseries, on se « thai » chez Miss ko !

 

 

L’art urbain : On aime la fresque monumentale de l’artiste David Rochline pour un effet street art très underground. On investit les murs d’un couloir ou d’un dressing, ces espaces confinés qui réclament une évasion pour faire diversion. 

♥ Les ombrelles suspendues : Façon Marie Poppins, on aime cet appel au rêve et à la poésie. On imaginerait bien ce mobile, grandeur nature, dans une chambre de bébé. 

 Le kitch : mixte des couleurs, matière, journaux… un joyeux bazar qui reproduit à la perfection l’ambiance typique des ruelles asiatiques. On reprend volontiers l’idée d’un bar tapissé de journaux locaux, éclairé par des néons colorés. 

 Les lanternes thai : Moins cher qu’un lustre, ces lanternes peuvent faire office de suspensions dans votre salon. Elles sont aériennes par leur matière et propose des jeux de couleurs intéressants. N’hésitez à jouer la carte de l’accumulation, un triptyque serait ainsi parfait. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *